Numéro
J. Phys. III France
Volume 4, Numéro 6, June 1994
Page(s) 1085 - 1100
DOI https://doi.org/10.1051/jp3:1994188
DOI: 10.1051/jp3:1994188
J. Phys. III France 4 (1994) 1085-1100

Dispositifs opto-électropiques à commande par coordonnées

A. K. Smovge

Pr. Nauki 45, Ukraine 252028, Kiev 28, CIS

(Reçu le 19 janvier 1993, révisé le 6 juillet 1993 et 19 novembre 1993, accepté le 17 mars 1994)

Abstract
The approach has been explained theoretically and experimentally considering analog coordinate-controlled optoelectronic devices as an alternative to custom potentiometers and variable resistors, whose potentially unreliable element, a wiping electromechanical contact, is eliminated through the use of an optoelectronic conversion principle. The new designs have been proposed and requirements for discrete-continuous photoresistor structure have been determined by using both simple numeric and analytical models for a realization of the coordinate dependence of the output voltage and internal resistance with predetermined accuracy. The new type of optoelectronic coordinate-controlled delay line of millisecond-range pulsed signals have been proposed as well as the design of two-dimensional sensor of displacements. The new method for upgradding the noise immunity, based on the use of the photoconductivity response time dependence from the illuminance have been proposed.

Résumé
Une direction de recherches a été justifiée théoriquement et expérimentalement. Cette étude considère les dipositifs opto-électroniques à commande par coordonnées comme une alternative aux potentiomètres classiques dont l'élément défaillant éventuel, à savoir le contact électrique mobile de frottement, est supprimé par l'emploi d'une méthode de conversion optoélectronique. La nouvelle construction a été proposée et les exigences concernant la structure photorésistance discret-continu ont été déterminées par l'emploi des deux méthodes de calcul numérique et analytique. De nouvelles structures du dispositif de retard des signaux impulsionnels dans la gamme des millisecondes avec une durée de retard réglable à commande par coordonnées aussi bien que du vidéocapteur positionnel bidimensionnel sont proposées. Une nouvelle méthode de l'augmentation de sensibilité de ce vidéocapteur aux obstacles optiques, basée sur la dépendance du temps de la photoréponse du niveau d'éclairage est proposée.



© Les Editions de Physique 1994