Numéro
J. Phys. III France
Volume 4, Numéro 11, November 1994
Page(s) 2137 - 2147
DOI https://doi.org/10.1051/jp3:1994265
DOI: 10.1051/jp3:1994265
J. Phys. III France 4 (1994) 2137-2147

Texturation à froid sous contraintes triaxiales de phase à haute $T_{\rm c}$ de Bi(Pb)SrCaCuO préréagie

P. Langlois1, H. Massat1 and R. Suryanarayanan2

1  Laboratoire de Physicochimie des Matériaux, UPR CNRS 211, 92195 Meudon Cedex, France
2  Laboratoire de Physique des Solides de Bellevue, UPR CNRS 1332, 92195 Meudon Cedex, France

(Reçu le 3 février 1994, accepté le 14 avril 1994)

Abstract
The alignment of grains in isostatically precompacted samples of prereacted Bi 1,8Pb 0,4Sr 2,0Ca 2,2Cu 3,0O 10,3 + x powder has been achieved by compressive plastic deformation under isostatic pressure at room temperature. Isostatic pressures were in the range 0.1 to 1 GPa and deformation rates were led up to 57 %. Prior to sintering, X-ray diffraction measurements corroborate an expected high- $T_{\rm c}$ phase purity of nearly 85 % and indicate that the as-deformed samples have been textured with the ( c-axes parallel to the pressing direction whilst a.c. susceptibility measurements ascertain a high transition temperature around 107 K. Intergranular connection does not occur until sintering at 850 $^{\circ}$C for 80 h and measurements indicate then that the texture has been retained. Superconducting properties themselves show sensitivity to texture through anisotropy-related distinctive irreversibility lines.

Résumé
L'alignement de grains de poudre Bi 1,8Pb 0,4Sr 2,0Ca 2,2Cu 3,0O 10,3 + x préréagie a été réalisé par déformation plastique à température ambiante d'échantillons précompactés isostatiquement et comprimés sous pression isostatique, la gamme des pressions isostatiques allant de 0,1 à 1 GPa et les taux de déformation atteignant 57 %. Les mesures de diffraction de rayons X corroborent la pureté de phase à haute $T_{\rm c}$ proche de 85 % attendue et indiquent que les échantillons ainsi déformés ont été texturés avec les plans ab perpendiculaires à la direction de compression. Les mesures de susceptibilité alternative avèrent une température élevée de transition à environ 107 K mais la connexion intergranulaire n'est assurée qu'après un frittage à 850 $^{\circ}$C pendant 80 h dont on vérifie qu'il conserve la texture. Enfin, la sensibilité des propriétés supraconductrices à la texturation est évaluée par le biais de lignes d'irréversibilité distinctes en fonction de l'anisotropie.



© Les Editions de Physique 1994