Numéro
J. Phys. III France
Volume 6, Numéro 12, December 1996
Page(s) 1785 - 1809
DOI https://doi.org/10.1051/jp3:1996214
DOI: 10.1051/jp3:1996214
J. Phys. III France 6 (1996) 1785-1809

Modélisation d'une machine asynchrone par réseaux de perméances en vue de sa commande

C. Delforge-Delmotte and B. Lemaire-Semail

L2EP, École Centrale de Lille, B.P. 49, Cité Scientifique, 59651 Villeneuve d'Ascq Cedex, France

(Recçu le 19 janvier 1996, révisé le 24 juin 1996, accepté le 6 septembre 1996)

Abstract
In order to obtain a good compromise accuracy/computation time, we use permeance network method to solve the magnetic equations of an electromagnetic system. This method is explained in the first part of this paper: the network elements are calculated from finite element method, and then, the saturation is considered with flux depending permeances. As for the electric and mechanic coupling, they are represented with the bond-graph method which the main principles are remained. In the second part, the method is applied to a squirrel cage induction machine. The results are discussed and accounting for the low computation time of the method, it is used to study the vector controlled induction machine behaviour.

Résumé
Pour respecter un bon compromis précision-temps de calcul, nous utilisons une méthode de modélisation électromagnétique basée sur une représentation par réseau de perméances. Cette méthode est décrite dans la première partie de l'article : le calcul des éléments du circuit est effectué par la méthode des éléments finis et la saturation prise en compte par l'introduction de perméances variables en fonction du flux. Les couplages électriques et mécaniques sont interprétés grâce à la méthode des bond-graphs dont les grandes lignes sont également rappelées. La méthode est utilisée dans une deuxième partie pour modéliser une machine asynchrone à cage rotorique. La cohérence des résultats obtenus pour la modélisation de la machine seule et les faibles temps de calcul nécessaires, permettent d'envisager l'utilisation de cette méthode pour la simulation d'une machine asynchrone dans son environnement de commande. Les résultats précédents sont alors complétés par l'étude du comportement de la machine commandée vectoriellement.



© Les Editions de Physique 1996